Recherche

Intrants agricoles : Des semences certifiées à plus de 3.000 producteurs



Les producteurs de Touba Toul sont dans l’attente des premières pluies. Ils ont déjà reçu des semences certifiées et de l’engrais dans le cadre d’un système de microcrédit épargne-semences mis en œuvre par l’organisation agricole, MyAgro ou « Sama Mbey » en ouolof.

Ils sont plus de 3.000 producteurs dont 45% de femmes qui ont bénéficié de ce système mis en œuvre par une association américaine basée à Thiès et qui a procédé à la distribution des paquets d’intrants agricoles composés de graines d’arachides et d’engrais. « C’est une technologie flexible et fiable qui permet au producteur d’être assuré de disposer de semences à l’avance et de ne pas attendre les pouvoirs publics », a déclaré Kéba Cissokho, responsable des groupes opérationnels de terrain composés de techniciens agricoles. «Chaque producteur dispose d’un numéro de compte ID et a le choix entre les deux options arrêtées par l’association à savoir : le payement intégral du paquet (semences et engrais) pour la première option ou le versement par moratoire pour la seconde option du montant demandé selon la surface acquise par le producteur », explique Kéba Cissokho. Les montants varient entre 6.500 FCfa pour une surface de 1/16e à 96.000 FCfa pour un hectare.

3.300 producteurs inscrits pour cet hivernage
L’année dernière, 1.072 producteurs s’étaient inscrits au programme, précise Kéba Cissokho. Parmi eux, Modou Diagne et Babacar Diagne originaires de Touba Toul, Nogoye Sarr Diouf de Ndiobel Payenne que nous avons rencontrés, vendredi dernier, au magasin de stockage de semences. Ils étaient venus retirés leurs paquets qui varient entre 4 kg et 64 kg pour les semences d’arachides et entre 5 kg et 100 kg pour l'engrais. La première expérience, selon Babacar Diagne, « a connu une réussite totale». Avec 20 kg de semences certifiées, Modou Diagne a eu un rendement de 100 kg d’arachides décortiquées. Nogoye Sarr Diouf a eu 400 kg d’arachides de coques avec 20 kg de semences. « MyAgro ou Sama Mbey » est la seule structure au Sénégal à utiliser l'innovation du micro épargne pour faire bénéficier d’intrants agricoles aux producteurs de ses zones d’intervention par un système de carte à gratter vendues sur le terrain par ses agents dans les villages polarisés. «Nous offrons les mêmes variétés locales mais nous nous assurons de la qualité avant toute distribution à travers des tests de germination-moisissure et d’homogénéité des tailles à l’œil nu », indique Michelle Corby, la directrice de l’Association « MyAgro ». Des formations sont également organisées à l’endroit des producteurs sur les techniques agricoles et l’utilisation des engrais.

Ces facteurs ont sans doute favorisé l’engouement des producteurs de Touba Toul qui ont apprécié cette initiative inédite. Cette année, 3.300 agriculteurs sont inscrits au programme et ont reçu leur paquet d’intrant de semences d’arachide et d’engrais. Parmi eux, Ibrahima Diouf, un producteur du village de Diakhao, nouvellement inscrit, veut tenter l’expérience pour cet hivernage. Le souci des responsables de l’association est surtout d’augmenter les rendements des producteurs.

Mohamadou SAGNE
Le Soleil


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 255 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance