Recherche

ISRA : le plan stratégique 2010-2014 prévoit la réouverture des centres régionaux (directeur général)



Dakar, 29 sept (APS) – Le nouveau plan d’action stratégique (2010-2014) de l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA) prévoit la réouverture des centres régionaux, a révélé mercredi le directeur général de la structure, Dr Macoumba Diouf.

Dans un entretien exclusif accordé à l’Agence de Presse sénégalaise, Dr Diouf a dit que la fermeture des centres régionaux pose ‘’un sérieux problème pour la recherche de proximité’’.

Il est aussi question de la création de centres à Matam (nord-est) et Kédougou (sud-est), pour ‘’le renforcement de la recherche de proximité et l’accompagnement des producteurs face aux innovations technologiques du moment’’.

Macoumba Diouf a souligné que la vulgarisation des travaux de recherche figure aussi parmi les priorités de son institut, afin de le mettre à la disposition des producteurs des vaccins pour les animaux et de nouvelles techniques culturales.

Pour la pêche, a-t-il poursuivi, ‘’il s’agit de préserver les ressources halieutiques, ainsi que les techniques relatives à l’environnement dans le contexte des changements climatiques’’.

Le directeur général de l’ISRA a indiqué que cette vulgarisation des résultats des recherches ne va se limiter aux ‘’curiosités scientifiques’’, mais concernera la résolution de ‘’problèmes ponctuels’’ auxquels les producteurs sont confrontés.

Selon lui, ‘’les techniques de diversification des cultures au Sénégal, l’introduction et la diffusion d’espèces végétales capables d’améliorer l’alimentation des populations pour contribuer à l’accroissement significatif de leur revenu, sont autant d’objectifs que l’institut s’est fixé d’atteindre dans son nouveau plan stratégique’’.

S’agissant de résultats concrets sur le terrain, le directeur général a indiqué que l’ISRA a joué ‘’un rôle fondamental’’ dans la ‘’réussite’’ de la Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance (GOANA).

‘’L’institut de recherche agricole a également contribué à la diversification des cultures pour l’autosuffisance alimentaire, grâce aux nouvelles variétés et la production agricole d’espèces fruitières sauvages comme de jujubier, le baobab’’, a indiqué Dr Macoumba Diouf.

Selon lui, les produits comme le blé, le sésame, le manioc, l’avocatier, offrent ‘’d’énormes d’opportunités de cultures vivrières pour les populations’’.

Dans son entretien avec l’APS, le directeur général est revenu sur les ‘’difficultés’’ que traverse l’institut de recherche dans l’accomplissement de sa mission et pour le financement des recherches stratégiques et prioritaires définies par l’Etat.

Il a rappelé que l’ISRA joue ‘’un rôle fondamental pour permettre aux agriculteurs de produire en abondance et en qualité pour l’atteinte des objectifs de sécurité alimentaire des populations au Sénégal’’.

Les thèmes prioritaires de recherches de l’ISRA, a-t-il indiqué, portent sur les productions agronomiques, animales, forestières, halieutiques et socioéconomiques, dans les différentes zones écologiques du Sénégal.

BD/ADC

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1220 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance