Recherche

Haïdar El Ali veut installer plusieurs réserves naturelles dans le pays



Somone, 22 mai (APS) – Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Haïdar El Ali, a dit, mercredi à Somone (Ouest), que son département voulait doter le pays de plusieurs réserves naturelles, comme celle de Bandia, dans le département de Mbour, afin de développer "le tourisme de la faune et de la flore".

"Il nous faut au Sénégal davantage de réserves comme celle de Bandia, pour développer le tourisme de la faune et de la flore, et mettre en place des stratégies de développement de nos parcs nationaux, de nos forêts classées, de notre patrimoine faunique et forestier", a dit M. El Ali en présidant une manifestation dédiée à la Journée mondiale de la biodiversité.

Il a, auparavant, visité la réserve naturelle de Bandia, qui appartient à un promoteur privé.

"Nous voulons accompagner le président de la République [...] dans sa vison d’une gouvernance verte. C’est pourquoi il a d’ailleurs pris la décision de transformer le Conseil économique et social (CES) en Conseil économique, social et environnemental (CESE)", a-t-il ajouté.

Dans le cadre de la politique environnementale du Sénégal, les associations sportives et culturelles (ASC) sont appelées à inclure dans leurs activités des programmes liés à l'environnement, selon Haïdar El Ali.

"Il faut que nous comprenions que, pour préserver l’environnement, on doit agir vite. Le temps des discours [...] est derrière nous", a-t-il soutenu.

ADE/ESF/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 67 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance