Recherche

Habitat Salon international de la construction : Les professionnels du bâtiment se font connaître au public



Malgré le dynamisme de leur secteur, les professionnels du bâtiment souffrent d’une certaine méconnaissance. D’où l’idée d’organiser le Salon international de la construction du bâtiment et des biens d’équipement qui s’est ouvert au Cices pour quatre jours.

En l’absence du ministre d’Etat, ministre des Infrastructures, Habib Sy et d’Oumar Sarr, ministre de l’Urbanisme, c’est le directeur de la Construction qui a coupé le ruban inaugurant l’exposition du Salon international de la construction du bâtiment et des biens d’équipement. Ce salon des professionnels de la construction s’ouvre dans un contexte marqué par l’effondrement d’un immeuble faisant quatre morts à la Médina. C’est pourquoi, il apparaît comme une occasion pour les professionnels d’aller vers le public pour mieux se faire connaître. Une vingtaine d’entreprises du secteur du bâtiment et de la construction exposent leur savoir faire au Centre international du commerce extérieur (Cices).

Après sa visite guidée des stands, le directeur de la Construction Serigne Ly a salué cette initiative. ‘Ce salon nous permet de savoir les différentes facettes et les possibilités que nous avons dans le secteur du bâtiment et de la construction. Nous avons été surpris de constater que les briques et les tuiles que nous avons, sont d’excellente qualité. Et elles sont réalisées à partir d’un matériau très noble : le basalte’, indique-t-il.

Interrogé sur le récent effondrement d’un immeuble à la Médina, le directeur de la Construction a estimé qu’il faut que ‘l’ordre se fasse’. Selon lui, l’Etat entend désormais faire respecter la loi dans ce domaine. ‘L’Etat va donner des instructions pour que les gens fassent les études de la structure et que ceux qui veulent construire, disposent d’un bureau d’études et d’un architecte. On est en train d’étudier la possibilité de soumettre l’octroi de l’autorisation de construire à la disposition d’un architecte’, informe-t-il. A en croire Serigne Ly, le président de la République a donné des instructions pour la mise en place d’une inspection générale des bâtiments publics et privés pour contrôler tout le processus de réalisation.

S’adressant aux architectes dont le rôle est méconnu, selon lui, par une grande majorité de la population, le directeur de la Construction les a invités à être ‘plus agressifs’, en allant vers le public. ‘Il faut que l’Ordre des architectes se fasse connaître. Il faut être agressif. Il faut aller vers les gens pour leur expliquer ce qu’on attend d’un architecte. Nous, au niveau de l’Etat, nous allons communiquer et sensibiliser les populations’, promet-il.

Wal Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2199 fois
Urbanisme et habitat


Commentaires articles

1.Posté par MBAYE Thiendou le 06/10/2009 14:05
Le pragmatisme doit être de rigueur aussi bien pour l'information sur les arrêtés ou les décisions, l'approche vers la population (surtout les propiétaires), les mesures de sécurités, les nouvelles propositions et offres en matière de logement , etc....

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance