Recherche

Gossas : des étudiants plantent plus de 800 arbres dans trois villages



Gossas, 24 août (APS) – Les étudiants participant à l’édition 2010 des Vacances citoyennes de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) ont planté plus de 800 arbres dans trois villages du département de Gossas, dans la région de Fatick (centre), lundi et mardi, a constaté un reporter de l’APS.

A Barkael, les étudiants ont planté 254 acacias-Sénégal ou ‘’kadd’’ en wolof, sur une superficie de deux hectares, a précisé l’adjudant Koly, chef du service des eaux et forêt de Gossas.

A Kothiaw, un autre village, 283 acacias-Sénégal ont été plantés sur une surface de 16 hectares par les mêmes étudiants, qui participent à la cinquième édition annuelle des Vacances citoyennes.

Les populations de ces deux villages n’ont pas participé à l’opération de reboisement, au contraire des précédentes éditions des Vacances citoyennes organisées par l’université Cheikh Anta Diop dans ce département.

Seuls les agents des eaux et forêts et quelques notables de ces villages ont participé à l’opération de reboisement. Les arbres ont été plantés ‘’à la volée’’, sans tenir compte de la règle qui préconise de laisser une distance de huit mètres entre eux. Cette façon de planter des arbres, ‘’c’est ce qu’on appelle la plantation massive. Nous n’avons pas besoin de mesure…’’, a expliqué M. Koly.

Le village de Darou Mbacké, situé à 10 km de Gossas, a reçu mardi 250 plants d’acacia-Sénégal et 50 plants de jujubiers, des arbres épineux aux fruits succulents appelés ‘’siddem’’ en wolof.

L’acacia-Sénégal produit une gomme utilisée pour la fabrication des bonbons, de médicaments et de la colle. Il a l’avantage de fertiliser le sol.

Ces espaces ont été choisies pour cette opération de reboisement en raison de la nécessité d’y ‘’restaurer la fertilisation’’ et de les protéger de la sécheresse, a expliqué Babacar Tine, chef du service des eaux et forêts à Ouadiour.

‘’Vous devez arriver les premiers sur le terrain. Tous ces plants ne bénéficieront qu’aux habitants de ces villages que vous êtes. Les étudiants les ont plantés, par pour moi ni pour eux-mêmes, mais pour les habitants de ces villages. Ils le font pour vous et je vois mal que les habitants ne viennent pas participer au reboisement aux côtés des étudiants’’, a commenté l’adjudant Koly, devant des notables de ces villages.

GD/ESF/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1093 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance