Recherche

Gestion des déchets : une convention de partenariat signée entre l’UCG et l’ANGED



Dakar, 15 juin (APS) - L’Unité de coordination de la gestion des déchets (UCG) et l’Agence nationale de gestion des déchets (ANGED) de la Tunisie se sont engagés, à travers la signature d’une convention, à travailler pour améliorer le cadre institutionnel et règlementaire du Sénégal en matière de gestion des déchets.

Le coordonnateur de l’UCG, Ibrahima Diagne, et le directeur général de l'ANGEB, Taieb Romdhane, ont paraphé, vendredi à Tunis, les documents leur permettant de ‘’poser les jalons d’une coopération pour la valorisation des déchets et la mobilisation des financements, selon un communiqué de l’UCG transmis à l’APS.

‘’Cette convention cadre signée avec nos frères du Sénégal ayant la charge de la gestion des déchets nous permettra de collaborer, de faire des échanges d’expertises, de l’assistance dans un souci de les appuyer à développer la gestion des déchets’’, s’est félicité le directeur de l'ANGED, cité par le texte.

Cette institution appuiera l’UCG dans l’organisation de l’atelier national de partage et de finalisation du document portant stratégie nationale de gestion des déchets.

Les deux parties recentrent le cadre institutionnel et juridique dans leurs axes de coopération, explique le texte.

‘’L’insuffisance de ce cadre et l’inadéquation entre les textes juridiques et la réalité socio-économique ne militent pas en faveur de la bonne prise en charge de cette problématique’’, explique le communiqué.

‘’Pour mettre ce secteur sur les bases solides, il faut avoir une approche institutionnelle très claire, sur les attributions, sur la responsabilité de chaque acteur et définir des objectifs’’, selon le le directeur général de l’ANGED.

Pour le Coordonnateur de l’UCG, Ibrahima Diagne, également cité par le texte, ‘’il y a une nécessité d’ajuster, voire de revoir les dispositions légales et aussi de définir les rôles des uns et des autres’’.

Outre la coopération pour la mise en place d’un cadre institutionnel et juridique approprié, les deux parties projettent de travailler ensemble pour explorer les nouvelles pistes de mécanismes innovants de financement.

En effet, rapporte le texte, ‘’il y a de réelles possibilités de mobilisation des ressources financières au sein du secteur. L’ANGED et l’UCG peuvent échanger des documents scientifiques et techniques, et de logiciels dans une perspective d’amélioration continue de leurs acquis. De plus, l’UCG peut désormais solliciter l’ANGED à accueillir ses agents pour des stages ou des visites d’imprégnation, ajoute le texte.



ADL/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 146 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance