Recherche

Espace CEDEAO : Les anciens footballeurs créent une union



Les anciens footballeurs de la Cedeao ont trouvé des consensus forts pour la mise sur pied d’une Union. C’était à l’issue d’un conclave les 12 et 13 décembre au stade Léopold Sédar Senghor.
Réunis pendant deux jours en pré-congrès à Dakar, les anciens footballeurs de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont trouvé un consensus sur les points saillants qui figuraient à l’ordre du jour de leur agenda. Un consensus qui ouvre la voie à l’installation officielle de l’Union des anciens footballeurs de la Cedeao (Uafc) dont l’assemblée générale constitutive aura lieu en marge du tournoi des anciennes gloires du ballon rond prévu du 30 mars au 7 avril prochain à Dakar. Cette édition de Dakar fait suite à celles de la Gambie, du Libéria et du Mali.
Au cours de ce pré-congrès, les anciens joueurs ont réfléchi sur le règlement du tournoi. En effet, même si la compétition sera à sa 4ème édition, elle n’est pas encore codifiée. Parmi les propositions fortes, figure l’âge minimal pour fouler la pelouse qui est revu à 47 ans au lieu de 50. Aussi, une sanction implacable est prévue pour tout joueur qui écopera d’un carton rouge. Le mis en cause est tout bonnement suspendu pour le reste du tournoi. Parce que « si quelqu’un n’est pas en mesure de se maîtriser, il n’a pas sa place chez nous », a martelé Petit Sory, l’ancien internationale du Sily national de Guinée. Une façon, pour les anciens footballeurs, de montrer l’exemple aux jeunes.
L’autre point figurant dans l’agenda est relatif aux statuts de l’association. Ils sont composés de 5 titres et 20 articles. Le président de cette commission, Mamadou Dupa Fanet, ancien ministre malien de la Jeunesse et des Sports, s’est dit « très satisfait des résultats auxquels nous sommes parvenus ». A présent, « la prochaine étape sera de travailler à la reconnaissance de l’Union par la Fédération internationale de football association (Fifa), la Confédération africaine de football (Caf), l’Union des fédérations ouest-africaines de football (Ufoa) et les fédération nationales », indique M. Fané. Qui ajoute avoir « beaucoup d’espoir en la réhabilitation des anciens joueurs » à travers l’Uafc. Car, de l’avis du président de l’Union, le Gambien Abdou M. C. Diallo, « la situation de certains anciens joueurs est inquiétante ». Et ceci parce qu’« ils ont tout consacré au football en laissant tomber leurs études », souligne-t-il. Avec un petit brin de regret, il aurait voulu que sa génération puisse bénéficier des mêmes traitements que les acteurs d’aujourd’hui.

François MENDY
Le Soleil


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 93 fois
Sports


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance