Recherche

Environnement Des acteurs du secteur prônent un changement de comportement



Ngazobil (Joal), 7 avr (APS) - Des acteurs engagés dans la protection de l’environnement ont préconisé, jeudi à Mbour, en faveur d’un changement de comportent des populations dans ce domaine.

"Nous attendons plus particulièrement un changement de comportement chez l’homme, parce qu’il (l’homme) est le constructeur, il est aussi le destructeur", a déclaré Gabriel Diam, président du comité de pilotage du projet dénommé "Action concertée pour un tourisme côtier durale (COAST, en anglais).

"Donc, a-t-il ajouté au cours de la cérémonie de lancement de ce projet, il faut nécessairement qu’il (l’homme) soit formé et sensibilisé".

"Il faut aider l’homme à pouvoir modeler son environnement dans une logique de développement. Il faut aussi que les populations soient solidaires et responsables de leur développement", a poursuivi M. Diam.

"Si nous voulons véritablement que la forêt de Ngazobil joue un rôle important, il faut éviter l’urbanisation de Joal-Fadiouth et de Nguéniène", a pour sa part déclaré Jacques Ndong.

Selon le premier adjoint du maire de Joal-Fadiouth, l’agriculture est en passe de disparaître dans le département de Mbour où, selon lui, les paysans et autres agriculteurs commencent à perdre leurs terres.

"L’urbanisation est certes une bonne chose mais il faut surtout penser à la protection de l’écosystème. Il faut avoir une zone exclusive pour l’agriculture, sinon d’ici cinq ans les gens vont venir d’autres localités pour s’installer ici à Ngazobil", a prévenu M. Ndong.

ADE/BK

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 676 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance