Recherche

Elections locales : un projet lancé pour porter à 35% le taux de représentativité des femmes



Dakar, 10 mars (APS) - Des ONG sénégalaises, dont Enda Diapol, ont procédé lundi, à Dakar, au lancement officiel d'un projet ambitionnant de porter à 35% le taux de représentativité des femmes et des jeunes au sein des instances de décision des collectivités locales et des partis politiques, en profitant des élections locales de juin prochain.

Intitulé "Participation politique des jeunes et des femmes aux élections locales 2014", ce projet est porté par les ONG JED (Jeunesse et développement), AFARD (association des femmes africaines pour la recherche et le développement), CASADES (Comité d'appui et de soutien en développement économique et social en Casamance) et La Lumière.

Il vise à renforcer l'équité de genre dans le processus électoral à travers une meilleure représentativité des jeunes et des femmes leaders au sein des postes de décision et des instances électives.

Pour ce faire, les ONG concernées comptent renforcer les capacités des OSC à promouvoir l'application des politiques nationales, des lois et plans d'action assurant l'équité de genre dans les instances de décision.

Moussa Tall, coordinateur de ce projet, a rappelé que le taux de représentativité des femmes au sein des collectivités locales ne dépasse guère 11%, ce qui fait que seulement sept femmes occupent des postes de maire sur 107 au niveau national.

Le projet, coordonné par Enda Diapol (Enda Dialogue politique), sera mis en œuvre dans les régions de Matam par JED, de Kédougou par AKAD, de Kolda par CASADES et de Tambacounda par La Lumière. L'ONG AFARD se chargera du volet recherche, évaluation et capitalisation des connaissances acquises.

Intervenant lors de la cérémonie de lancement dudit projet, le secrétaire exécutif d'Enda Tiers-monde, Moussa Mbaye, s'est félicité du volet partenariat de ce projet, qui donne selon lui toute son importance à cette initiative.

Amadou Sy, représentant du ministre de l'Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, a pour sa part relevé que l'Etat avait déjà initié des politiques de nature à inciter davantage les femmes à s'impliquer dans les les élections locales pour en faire une affaire de citoyennes.

M. Sy a assuré que l'Etat va de son côté contribuer à l'implication des jeunes et des femmes dans les prochaines élections locales.

BHC/BK

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 147 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance