Recherche

ENVIRONNEMENT MARIN ET CÔTIER : Kayar se dote d’un plan de gestion



Le plan de gestion de l’environnement marin et côtier figure en bonne place dans les définitions de la vision futuriste du développement local de la commune de Kayar. Il a fait l’objet d’un atelier de restitution jeudi dernier dans la salle de délibération de la mairie.

Les études du cabinet de Formation, accompagnement, conseil (FORAC) ont été bien perçues par les participants qui ont saisi l’opportunité pour jeter un regard vers l’avenir et de se faire une idée des grands défis qu’il conviendra de gagner.

En fait, nous fait remarquer l’expert Abdoulaye Cissé : "ce document de planification environnementale à travers une vision partagée par les différents acteurs locaux, constitue une étape du processus de développement de Kayar dont le plan communal suit son élaboration et dont la gestion de l’environnement en général constitue une contrainte majeure pour laquelle il convient de résoudre d’une manière durable". Il s’agit alors de disposer un plan de gestion qui englobe toutes les questions liées à l’environnement marin et côtier, aux pollutions, nuisances et déchets et le foncier. Ainsi, des recommandations ont été formulées à intégrer dans le plan de gestion. Notamment pour le renforcement de la biodiversité en milieu marin par une protection des zones de frayères et de nursery, la réhabilitation des écosystèmes dégradés, entre autres. Il faut aussi préserver la bande de filaos contre les dépôts sauvages d’ordures, les défrichements et la surexploitation et également préserver la santé des populations et celle de la biodiversité.

Aussi sur les questions foncières, le Maire de la ville, Masseck Guéye estime : "il nous faut aujourd’hui promouvoir un aménagement planifié et concerté de l’espace et des ressources en rapport avec le plan régional en matière de gestion de ressources naturelles en collaboration avec les services concernés. En outre, il nous faut préserver les dépressions hydro agricoles de l’ensablement et la salinisation et mettre en place une stratégie communale de gestion des ressources naturelles de même que la revitalisation du lac de Mbawane pour faciliter l’accès à l’eau".

Des initiatives locales pour des actions concrètes et concertées sont à prendre selon le maire de Kayar qui s’est félicité de l’élaboration de ce plan de gestion environnementale de la commune en adéquation avec le plan communal de développement dont le processus d’élaboration est financé par Wetlands International Afrique.

A terme, l’essor de Kayar y dépendra pour beaucoup avec le soutien des partenaires et dans le cadre de la coopération décentralisée.

Mohamadou SAGNE
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1391 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance