Recherche

EAU POTABLE, EAUX USEES, ORDURES MENAGERES : Pour une gestion concertée



Le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a présidé hier une réunion regroupant les ministères impliqués dans la gestion de l’eau potable, des eaux usées et la collecte des ordures ménagères. L’objectif de cette rencontre était de réfléchir pour trouver des solutions aux problèmes d’assainissement dans sa diversité à travers la mise en place d’un système concerté de prise en charge de ces problèmes.

Le président de la République a présidé une réunion avec les ministères concernés par la gestion de l’eau potable, des eaux usées et des ordures ménagères. L’objectif étant de mettre en place un système concerté de gestion afin de mieux prendre en compte ces questions d’une part et d’autre part, d’anticiper sur les solutions. Surtout que les populations qui vivent dans les villes ne cessent de croître.

« Le président de la République a convoqué cette réunion pour regrouper autour de lui, les ministres sectoriels concernés, mais aussi l’ensemble des services, des départements, des directions, qui ont en charge les questions liées à la collecte, au traitement et à la distribution, aussi bien de l’eau à usage alimentaire que des eaux usées, de sorte que leur traitement puisse être géré de façon harmonieuse et en parfaite synergie », souligne le ministre de l’Information, porte-parole du gouvernement, Abdoul Aziz Sow.

Il est prévu la mise en place d’un comité ad doc. Les mairies, le secteur privé sont aussi impliqués dans la recherche de solutions durables aux problèmes d’assainissement.

« Le président de la République a voulu engager la réflexion, mettre en place un comité ad hoc composé des ministères sectoriels concernés autour du ministre en charge de l’Assainissement sous la coordination du Premier ministre, y compris les maires de ville, les maires d’arrondissement, mais aussi faisant appel au secteur privé national ou international », indique Abdoul Aziz Sow. La gestion durable de la ressource en eau a été prise en compte au cours de cette rencontre. Il s’agira en termes concrets de renouveler et renforcer les infrastructures pour assurer la couverture des besoins actuels et futurs de l’alimentation en eau potable.

« Pour la distribution de l’eau potable, nous sommes depuis un certain temps dans le système de concession avec la Sde, mais cette concession venant à expiration en 2011, il faut déjà le prévoir. Il faut l’envisager pour que les nouveaux concessionnaires (ça peut-être la Sde, comme d’autres entités) puissent se préparer pour qu’on puisse dimensionner l’ensemble des dispositifs des infrastructures, de collecte, de conduite de l’eau, en fonction des populations actuelles, mais aussi des prévisions des accroissements naturels que nous connaissons », affirme le porte-parole du gouvernement.

Parmi les ministres ayant pris part à cette rencontre, il y avait Djibo Leïty Kâ, ministre d’Etat, ministre de l’Environnement et de la Protection de la nature, le Dr Safiétou Thiam de la Santé et de la Prévention et le ministre d’Etat, ministre de l’Urbanisme, de Habitat, de l’Assainissement Omar Sarr.

Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1057 fois
Eau et Assainissement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance