Recherche

Djibo Kâ ’’scandalisé’’ par l’abattage des arbres à Toubacouta



Toubacouta, 2 nov (APS) – Le ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels, Djibo Kâ s’est dit ’’scandalisé par l’abattage des arbres’’ dans la communauté rurale de Toubacouta et a promis de traduire en justice les auteurs de tels délits.

’’Je suis scandalisé par l’abattage des arbres que j’ai constaté dans cette zone de Toubacouta en revenant de Keur Aliou Guèye’’, a déclaré Djibo Ka lors d’une visite de travail, de terrain et de contrôle de tâches effectuée le week-end dernier dans la région de Fatick.

Dans cette zone longue d’à peu près cinq kilomètres et dotée d’une vallée partagée avec cinq autres villages, le PAPIL a construit en cascade deux ouvrages de retenue d’eau.

A Foundiougne, le ministre de l’Environnement était allé s’enquérir des ouvrages réalisés par le Projet d’appui à la petite l’irrigation locale (PAPIL).

Se prononçant sur l’abattage des arbres lors d’un point de presse qu’il a tenu au terme de sa tournée, Djibo Kâ a déclaré : ’’J’ai donné des directives très fermes pour que toute personne à l’origine de cela en réponde devant la justice’’.

Il a assuré qu’il ira jusqu’au bout pour régler cette affaire, soulignant qu’il est ’’inacceptable’’ qu’un tel ravage se poursuive.

Sur un autre plan, M. Kâ a fait un plaidoyer pour la culture de l’anacardier. ’’Je voudrais, a-t-il affirmé, qu’on mette un accent particulier sur la culture de l’anacardier dans la vallée des îles du Saloum, parce qu’il pousse bien dans cette zone. Alors, il faut en faire un développement continu et l’entretenir parce qu’il est utile à tout point de vue’’.

M. Kâ a par ailleurs mis un accent particulier sur les feux de brousse, demandant plus de ‘’vigilance’’ et de patriotisme de la part de ses compatriotes afin qu’ils se dressent contre ceux qui provoquent de tels fléaux.

’’La lutte contre les feux de brousse relève de la responsabilité de chacun d’entre nous et chaque citoyen y a sa part’’, a souligné le ministre de l’Environnement, assurant que le gouvernement est prêt à assister en matériel d’intervention les comités villageois de lutte contre le phénomène des feux de brousse.

Selon lui, la loi modifiant le Code forestier et visant à aggraver les peines à l’encontre des pyromanes sera mise en application dès son adoption et sa promulgation par le Parlement.

Il a lancé un appel à l’endroit de tous les Sénégalais pour qu’ils évitent d’être les complices de ceux qui allument les feux de brousse.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 844 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance