Recherche

Distinction : Le ministre du Tourisme Thierno LÔ reçoit l’Etoile d’Or



Le tourisme sénégalais est à l’honneur avec la distinction faite au Ministre de l’Artisanat, du Tourisme, et des Relations avec le Secteur privé et le Secteur informel qui vient de recevoir, de la fédération internationale du Tourisme, l’Etoile d’Or. Une reconnaissance des efforts déployés pour la promotion de la destination sénégalaise.

Le Ministre du Tourisme du Sénégal, Thierno LO, a été distingué au cours de la deuxième édition du salon international du tourisme, des industries culturelles, de l’art et de l’artisanat ou « Ticaa 2011» qui vient de s’achever à Dakar. Il a reçu de la fédération internationale du tourisme (Fit), l'Etoile d'or du tourisme international, la plus haute distinction associative mondiale du tourisme. Cette distinction lui a été attribuée en récompense des efforts de promotion du secteur touristique au Sénégal. C’est la deuxième distinction du genre remis à un Sénégalais depuis 41 ans. En effet, un autre Sénégalais, en l’occurrence Souleymane Sidibé délégué au Tourisme, l’équivalent du Ministre de l’Artisanat et du Tourisme actuel, avait reçu cette récompense. Ainsi, selon le président de la fédération internationale du tourisme, Eric Duluc, l’action de son organisation se situe dans la continuité en faveur de la promotion du tourisme sénégalais à travers le monde et qui a été bien illustré par le succès du Ticca. En remettant à Thierno Lô sa médaille, le président de la Fit, s’est réjoui du fait que depuis l'ouverture du premier Club Méditerranée en 1973 à Cap Skirring, le Sénégal est devenu l'une des destinations incontournables de la région d'Afrique avec ses 700 km de plage et ses aménagements hôteliers à la hauteur de la perspective fixée d'accueillir 2 500 000 touristes.

Formation professionnelle

Aussi, au-delà de la récente crise économique mondiale, M. Duluc conseille vivement aux professionnels du secteur d'investir dans la formation des personnels de l'hôtellerie et du tourisme. Car, à son avis, le plus bel hôtel du monde aura beau avoir des robinets en or, mais il ne restera qu'une coquille vide et sans âme si le personnel qui travaille n'est pas à la hauteur des ambitions du service proposé aux clients. « C'est une réelle difficulté mondiale grandissante et récurrente que rencontre l'ensemble de la profession aujourd'hui et il est donc nécessaire que la formation soit au cœur de la politique touristique d’un pays qui veut prétendre à l'excellence internationale dans ce domaine », a relevé Eric Duluc, à la tête de la Fit depuis 1998.

Outre l’étoile d’or, le Fit a également remis le diplôme du mérite touristique international à Ibrahima Sarr, directeur général de l'agence nationale de promotion touristique.

Adama MBODJ
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 941 fois
Tourisme et hôtellerie


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance