Recherche

Des défis encore importants en matière de conservation des zones côtières et maritimes (Directeur)



Dakar, 5 fév (APS) – Les défis liés à la conservation des zones cotières et maritimes en Afrique de l’ouest restent encore ‘’très importants’’ malgré les nombreux efforts déjà fournis a estimé le Directeur du Partenariat régional pour la Conservation de la zone côtière et marine en Afrique de l’Ouest (PCRM), Ahmed Senhoury

''Les défis sont importants même si nous avons contribué à limiter les risques et promouvoir la conservation car les efforts sont encore à mener pour faire face à ces problèmes liés à la faiblesse des capacités de nos institutions, de nos acteurs en terme de ressources humaine’’ a-t-il dit à l’APS à l’occasion du dixième anniversaire de cette organisation.

Ces défis sont également liés selon lui ‘’aux capacités matérielles et financières pour faire face aux menaces notamment à l’exploitation non durable des ressources halieutiques, la perte de la biodiversité, la perte de la mangrove, qui nécessite encore une mobilisation plus importante des moyens humains et matériels’’.

Il a rappelé que le PRCM a permis depuis sa création de créer une mobilisation importante autour de la conservation de la zone côtière et marine en Afrique de l’Ouest. Le partenariat a permis de sensibiliser les autorités mais aussi le public sur les risques environnementaux liés à l’utilisation non durable des ressources marines et côtières.

Ahmed Senhoury a en outre soutenu que le retrait récent du financement des Pays Bas partenaire du PRCM depuis 10 ans, ne compromet pas la suite des activités des projets de l’organisation qui continue à avoir d’autres partenaires comme la Fondation suisse pour la nature Mava ou encore la coopération espagnol.

Le PRCM a été lancé en 2004 à l’initiative de quatre organisations internationales que sont l’UICN, le Fonds mondial pour la nature (WWF), la FIBA et Wetlands International en partenariat avec la Commission Sous Régionale des Pêches – CSRP et l’appui financier de la Coopération des Pays Bas et la Fondation MAVA.

Cette organisation a aujourd’hui 10 ans, compte plus d’une centaine de membres et dispose d’une large implantation dans sept pays du littoral ouest africain (Mauritanie, Sénégal, Gambie, Guinée Bissau, Guinée Sierra Léone et Cap-Vert).
MF/OID

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 300 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance