Recherche

Démarrage d’un projet ‘’mobile banking’’ en 2011



Saly (Mbour), 4 sept (APS) - Un projet ‘’mobile banking’’ financé à hauteur de six milliards de francs CFA de la Coopération allemande devrait démarrer en 2011, sous l’égide de la direction de la microfinance, en vue d’améliorer l’accès des populations aux services financiers, particulièrement en milieu rural.

‘’A partir de 2011, l’Allemagne s’engage à faire le projet pour une durée de 5 ans’’, a indiqué Waly Clément Faye, chargé du suivi-évaluation du plan d’action de la Lettre de politique sectorielle de la microfinance.

M. Faye intervenait au dernier jour, vendredi, d’une journée d’information organisée à Saly (Mbour), à l’intention du Collectif des journalistes économiques du Sénégal (COJES).

Le ‘’mobile banking’’ est l’utilisation du téléphone portable pour fournir des services financiers qui peuvent être des transactions financières et des échanges d’informations entre le client et l’institution financière.

Il vise notamment la diversification et l’amélioration de l’offre de services financiers, la réduction des coûts de transaction pour les clients comme pour les institutions financières dans les zones éloignées, ainsi que la sécurisation des transactions financières dans des contextes notamment ruraux.

La conduite du projet commande qu’un opérateur privé soit recruté et des services ‘’mobile banking’’ mutualisés, avec l’implication d’institutions financières adhérentes, en majorité des systèmes financiers décentralisés offrant des services précis à leurs clients.

Les clients bénéficient d’un accès adapté aux services de l’opérateur dans les différentes régions du Sénégal, notamment dans les zones mal, peu ou pas desservies actuellement, avec l’appui d’un réseau reconnu d’agents et de marchands de proximité relayant l’offre de services.

Dans ce cas précis, il s’agit d’un projet ‘’plus innovant, multi-opérateur’’ et centré autour de réseaux de stations-service et de commerçants en milieu rural principalement, a expliqué Waly Clément Faye.

Des consultants et un conseiller technique national ont été déjà désignés pour la conduite du projet confié à un opérateur ‘’mobile banking’’ devant comporter un volet accompagnement des clients pour les amener à faire confiance à cette technologie et à l’utiliser.

‘’C’est véritablement un grand défi’’ que de fédérer différentes technologies et solutions en un projet mutualisé ‘’mobile banking’’, a commenté le responsable du suivi-évaluation du plan d’action de la Lettre de politique sectorielle de la microfinance.

‘’Ce n’est pas une tâche aisée’’, a noté M. Faye selon qui un contrat d’objectif devant être évalué chaque année sera passé entre l’opérateur et l’unité de gestion du projet, sur la base d’un cahier de charges déjà établi.

Les différents services offerts vont du cash à cash au paiement de factures, en passant par le dépôt, le retrait, le transfert compte à cash, le virement compte à compte, le virement inter-agences, le paiement marchand, la recharge mobile, la consultation de compte, etc.

BK/ESF

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2442 fois
MICRO-FINANCE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance