Recherche

De nouveaux centres de démonstration de techniques agricoles bientôt mis en place



De nouveaux centres de démonstration de techniques agricoles bientôt mis en place
Dakar, 10 sept (APS) - De nouveaux centres de démonstration de techniques agricoles, qui aideront au renforcement des capacités opérationnelles des acteurs de la filière arachidière, seront bientôt mis en place, pour aider au renforcement des capacités des acteurs du secteur, a annoncé mercredi le ministre en charge de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Pape Abdoulaye Seck.

‘’Ce renforcement de capacités des acteurs permettra de mieux produire, mieux commercialiser, car l’information et la formation constituent des intrants stratégiques majeurs de la productivité et de la compétitivité’’, a-t-il expliqué.

Il s’adressait à la presse au sortir de la signature d’un accord de partenariat avec la Chine sur la filière arachidière dans le but d’optimiser les performances et mieux assainir l’environnement du secteur.

‘’Nous sous acheminons vers la mise en place de ces centres de démonstration qui aideront à une bonne restructuration de cette filière qui demande une approche systémique’’, a dit M. Seck.

Ces centres de démonstration de techniques agricoles sont le fruit de la coopération sino-sénégalaise, axée sur la réforme de la filière arachidière sénégalaise pour mieux optimiser les performances de la production.

L'accord avec la Chine vise aussi l’accompagnement pour le renforcement des capacités en termes de transformation de l’arachide familiale, industrielle et semi-industrielle pour que le Sénégal soit aussi autosuffisant en huile.

Le dernier axe de cet accord porte sur l’assistance pour l’augmentation de la production arachidière.

‘’Nous sommes un pays arachidier, mais nous avons des rendements bas. La productivité moyenne est de l’ordre de 900 kg par hectare. Alors qu’en Chine, elle est de 3500 kg par hectare, soit plus de 3 fois le rendement moyen au Sénégal’’, a relevé le ministre de l’Agriculture.

''Si nous considérons ce qui se passe au niveau mondial, nous constatons que le rendement moyen mondial est de l’ordre de 1675 kg à l’hectare, soit le double de celui du Sénégal'', a-t-il encore fait observer.

‘’Dans ces conditions, dit-il, il nous faut tout mettre en œuvre pour certainement augmenter la production arachidière, trouver des débouchés conséquents susceptibles d’absorber la production pour que nous puissions être dans une dynamique d’excellence en ce qui concerne la filière arachidière.’’

Pour lui, la mission en Chine est un pas de plus vers la construction d’une filière arachidière ‘’forte’’.

‘’La conviction forte que nous avons est que cet accord nous permettra de faire des avancées’’, a estimé Pape Abdoulaye Seck, soulignant que la restructuration de la filière va au-delà d’un simple accord.

Il a suggéré un changement d’attitude et de comportement des acteurs. ‘’Il nous faut nous approprier les innovations technologiques, restructurer le tissu industriel entre autres pour une agriculture sénégalaise plus forte’’, a-t-il ajouté.

Présents lors de cette rencontre avec la presse, les représentants des organisations professionnelles et interprofessionnelles ont tous approuvé cette nouvelle vision de la filière de l’arachide et salué la nouvelle démarche dans la gestion du département de l’agriculture.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 84 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance