Recherche

Dahra : des députés sensibilisent sur les mutilations génitales féminines



Dahra, 8 jan (APS) - Des députés et anciens députés à l’Assemblée nationale ont effectué mercredi à Dahra une visite de sensibilisation sur les mutilations génitales féminines (MGF), a constaté l’APS.

La délégation était composée des députés Amadou Dia, Mbayang Dème, vice- présidente de la commission Santé à l'Assemblée nationale et Oulèye Diaw, chargée des relations extérieures.

Y figuraient également Ndèye Fatou Touré, ancienne député, Oumar Ndoye, ancien président de la dite commission et de Ibra Kane, assistant à l’Assemblée nationale.

Les députés ont visité d’abord le district sanitaire de Dahra où ils ont été reçus par le médecin-chef Mamadou Mbaye.

Selon le docteur Mbaye, ‘’le problème (des MGF) n’existe pas encore à Dahra car aucun cas d’excision n’est enregistré dans les différentes structures sanitaires’’. Il a précisé qu’en lieu et place, ‘’ce se sont les mariages précoces et les grossesses non désirées’’ qui constituent un fléau dans la zone.

Mamadou Mbaye leur a exposé des doléances touchant la réhabilitation du service de radiologie et du bloc opératoire dont le coût global est estimé à 17 millions de francs CFA.

Les députés ont pris l’engagement de défendre cette principale préoccupation des autorités sanitaires locales auprès du gouvernement.

Les membres de la commission se sont ensuite rendus chez des imams pour porter le plaidoyer contre la pratique des MGF.

Une séance de sensibilisation s’est tenue devant la brigade de gendarmerie de Dahra en présence des populations.

ADS/OID/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 165 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance