Recherche

DEVELOPPEMENT AGRICOLE ANIDA EMPOCHE 20 MILLIARDS DE L’UE



En vu de fixer les jeunes dans leur terroir et contribuer à la réduction du phénomène migratoire vers l’Europe, le ministre de l'Agriculture et de l'Equipment Rural, Papa Abdoulaye Seck et les ambassadeurs de l'Union Européenne, d'Italie et d'Espagne ont signé hier, vendredi 10 juin audit ministère une convention de financement d'un montant de près de 20 milliards de F CFA pour la création d'emplois ruraux à travers les fermes agricoles Natanguées.

Pour réduire sensiblement le phénomène migratoire aux conséquences incalculables aussi bien pour les pays d’origine que les pays d’accueil ce, en fixant les jeunes dans leurs terroirs respectifs, l’Union européenne a décaissé 20 milliards de F CFA du Fonds fiduciaire de l’Union européenne. La signature de la convention de financement, pour la création d'emplois ruraux à travers les fermes agricoles Natanguées a eu lieu hier, vendredi 10 juin au ministère de l’Agriculture et de l’équipement rural. Cet appui financier contribuera à la création d’emplois et de la richesse dans les régions potentiellement exposées à l’émigration. Ce, à travers l’aménagement de terres par des fermes agricoles «Natanguées» et l’accompagnement technique et la formation des agriculteurs.

Pour Joaquín González-Ducay, ambassadeur et chef de délégation de l'Union européenne au Sénégal et en Gambie: «Cet appui vise à contribuer au développement des fermes agricoles Natanguées. Lesquelles fermes Natanaguées permettent de fixer les jeunes dans leurs terroirs respectifs, en créant de l’emploi et ainsi contribuer au Produit intérieur brut (Pib). Le Sénégal dispose d’un bon climat et de bonnes terres. Il suffit de mettre les moyens financiers et techniques pour révolutionner l’agriculture qui nous nourrisse tous. Les zones ciblées sont celles qui sont susceptibles de fournir … Bref, nous voulons redonner de la valeur à ces agriculteurs, faute de moyens adéquats. C’est un cadre de vie et d’avenir que nous comptons donner à ces jeunes en quête d’avenir meilleur», a-t-il dit au nom des représentations diplomatiques d’Espagne Aberto Virella et d’Italie Francesco Paolo Venier présents à la signature de ladite convention.

Le ministre Papa Abdoulaye Seck de souligner l’importance des fermes Natanguées. «Avec ces fermes agricoles développées et pilotées par l’agence nationale d’insertion et de développement agricole (Anida), les premiers résultats nous ont permis de comprendre qu’il était possible de fixer les jeunes dans leurs terroirs, en leur offrant l’opportunité d’avoir des revenus conséquents, leur permettant de se tirer d’affaire. Parce qu’il y a une disponibilité de produits de qualité. Et nous sommes convaincus que ces jeunes ruraux resteront dans leur terroir et certainement entraineront les jeunes urbains à les rejoindre. Et c’est cela la vision du président de la République Macky Sall», a-t-il soutenu.

Et de conclure: «Nous ambitionnons de créer au moins 30 mille emplois d’ici 2017. Et pour se faire, nous encouragerons nos partenaires à s’investir davantage pour freiner l’émigration».

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 208 fois
Projets et Programmes


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance