Création de nouvelles communes et communautés rurales dans six régions (officiel)



Dakar, 5 avr (APS) – Le ministère de la Décentralisation et des Collectivités locales a annoncé mardi la création de nouvelles communes et communautés rurales dans les régions de Dakar, Fatick, Kaffrine, Kaolack, Louga et Matam.

A Dakar, Sendou devient une commune autonome vis-à-vis de Bargny. La communauté rurale de Sangalkam est scindée en deux communes, à savoir Sangalkam et Jaxaay-Parcelles-Niacoul Rab. Deux nouvelles communautés rurales naissent de cette scission : Bambilor et Tivaouane Peulh-Niaga.

A Fatick, Mbam, jusqu’ici dans la communauté rurale de Djilor, devient autonome. Diakhao, chef-lieu de communauté rurale, devient une commune. Thiaré Ndialgui devient le chef-lieu de l’ancienne communauté rurale de Diakhao.

Dans la région de Kaffrine, le ministère de la Décentralisation et des Collectivités locales crée deux nouvelles communautés rurales : Mbeuleup et Ségré Gatta. Dans la même région, Diamal, dans la communauté rurale de Keur Mboucki, devient autonome, tandis que Ndioum Ngainth donne naissance à la communauté rurale de Ndiobène Samba Lamo.

A Kaolack, le village de Fass est érigé en commune et devient autonome vis-à-vis de la communauté rurale d’Ourour. Mboss devient une commune, tandis que Panal Wolof et Dara Mboss deviennent des communautés rurales.

Dans la région de Louga, la communauté rurale de Ndiagne est scindée en deux entités : la commune de Ndiagne et la communauté rurale de Guet Ardo. La communauté rurale d’Affé Djoloff sort des flancs de la communauté rurale de Sagatta Djoloff.

A Matam, de la communauté rurale de Bokidiawé naît la commune de Nguidjilone.

Avec ces nouvelles communes et communautés rurales, le ministère de la Décentralisation et des Collectivités locales déclare vouloir ‘’rapprocher davantage l’administration des administrés, et dans un souci permanent de rendre plus efficace notre système de décentralisation, mieux répondre aux préoccupations de développement à la base exprimées par les populations’’.

’’Pour le fonctionnement de ces nouvelles collectivités locales, des mesures idoines ont été prises, notamment la mise à leur disposition de fonds de dotation de la décentralisation et de fonds d’équipement communément appelés fonds de concours’’, indique-t-il.

Il déclare avoir procédé ‘’à la généralisation de l’attribution des fonds de concours à toutes les collectivités locales’’.

‘’L’arrêté fixant le nombre de quartiers dans les communes a été modifié pour intégrer les nouvelles communes créées en 2010 et 2011’’, lit-on dans le communiqué.

ESF/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1905 fois

Ministère de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales.

Commentaires articles

1.Posté par mamadou coly le 10/04/2011 15:35
nous population de kabiline attendions l'erection de notre village en commune comme promis mais nous venons encore une fois d'avoir une déception et pourtant on nous avait fait croire qu'il ne restait que la signature du minitre

2.Posté par mamadou coly le 10/04/2011 15:36
kabiline communauté rurale de djinaky et arrondissement de kataba 2. département de bignona et région de ziguinchor

3.Posté par Tidiane NDIAYE le 13/04/2011 13:48
Je de dis au ministre qu'il y'a une association regroupant des jeunes agents de déloppement local sortant des écoles-ateliers de Saint-Louis et ces 44 jeunes agents de développement local depuis plus de six mois sont à la recherche d'emploi.Je lance un appel à monsieur le ministre monsieur Aliou SOW pour qu'il nous aide à réaliser les nommbreux projets que nous voulons mettr au service du développement.
Nous attendions aussi que vous nous mériez dans les nouvelles collectivités locales pourqu' on puisse mettre en valeur toutes nos compétences.

4.Posté par Tidiane NDIAYE le 13/04/2011 13:53
Je lance un appel à toutes les institutions de développement local,aux ONG, aux collestivités locales et tout acteur de développement qu'il y'a une association regroupant 44 jeunes agents de développement local qui interviennent dans le développement local:
animation rurale
enquete de terrain
montage et suivi-évaluation de projet de dévelpopement
mise en place de systeme d'information local et de cadre de concertation
gestion de projet entre autre

5.Posté par Tidiane NDIAYE le 13/04/2011 13:56
l'association des jeunes agent de développement local (AJADL) s'est dite prete à travailer avec tout acteur de développement qui veut intervenir dans le milieu rural partout dans le pays
contact 77 206 58 92

6.Posté par Hamady NIANG le 15/04/2011 01:57
Bonjour!! je suis étudiant en licence professionnelle,option Droit des Collectivités Locales à la Faculté des sciences juridiques et politiques de l'UCAD.
je vais essayer de donner mon point de vu sur la création de nouvelles communes et communautés rurales, en tant que apprenti en formation en droit des collectivités locales.
Je n'ignore pas les efforts du ministre de la Decentralisation et des collectivités Locales dans le cadre de mener à bien sa mission.Mais il est important de noter que depuis 1996 à nos jours la décentralisation n'a pas encore été effective dans pas mal de collectivités locales.Il était beaucoups plus rationnel de trouver des mécanismes pour accompagner la decentralisation avec les collectivités existantes qui rencontre d'énormes difficultés en termes de moyens financiers,d'infrastructures et d'équipements au lieu d'en creer d'autres qui seront dans la meme situation que les premieres ou meme pire.
Je pense une bonne politique de décentralisation ne doit pas tout simplement se limiter sur des découpages d'espaces mais plutôt sur des études de faisabilité et et l'implantation d'infrastructures.
Le rapprochement de l'administration aux administrés, nous l'avons vu avec la déconcentration mais la décentralisation n'est pas seulement ca.
IL faut que les populations à la base soient conscientes qu'on ne peut se lever un bon jour et faire préssions au gouvernement pour que leur localités soient érigées en communes ou communautés rurales.Cela demande des études préalables et le respect de certaines conditionalités...
Si j'avais à conseiller le Ministre de la Décentralisation et des collectivités Locales je l'aurai proposé de mieux appesantir a la formation des population a la base sur les modes de gestion de leur collectivités locales afin d'aider ces dernières de pouvoir compter de ses propres ressources humaines pour assurer leur développement.
J'aurai aimé beaucoups développer car je suis trés passionné de la décentralisation et pour moi c'est le moyen qui pourra mettre nos pays de sortir du sous développement et de la passivité..
Tel 77 554 29 23

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance

Emission Diwaan yi ak gox goxaan yi du 28/01/2012 sur la TFM