Recherche

Climat : le Fonds d’adaptation alloue quatre milliards au Sénégal



Dakar, 30 mars (APS) - Le Fonds d’adaptation aux changements climatiques a alloué quelque quatre milliards de francs CFA à l’Etat du Sénégal, afin d’aider le pays à lutter contre l’érosion et la salinisation.

S’exprimant lors de la cérémonie de lancement du projet ‘’Adaptation à l’érosion côtière dans les zones vulnérables’’, le directeur de l’Environnement, Cheikh Ndiaye Sylla, précise que ce projet commencera ses activités ‘’par Joal, Bargny, Rufisque, Saly, qui sont des communautés vulnérables. (…)’’.

Beaucoup de zones sont menacées, mais le projet va débuter par les sites précités, a insisté M. Sylla qui assure que le projet sera plus tard étendu à tout le pays.

‘’L’argent pour ces premiers (sites) a été trouvé pour le moment’’, a poursuivi Cheikh Ndiaye Sylla qui souhaite s’appuyer sur la sensibilisation et l’information.

‘’Nous allons aussi reprendre nos lois, comme le code de l’environnement, le code du littoral pour les appliquer et les mettre en œuvre. Ce sont les objectifs recherchés dans ce projet’’, a rassuré M. Sylla.

‘’C’est le Centre de suivi écologique (CSE) qui est l’antenne nationale de mise en œuvre. Alors, étape par étape, les décaissements se feront sur la base de rapport et de visuel’’, a assuré le directeur de l’Environnement.

Selon lui, le Fonds d’adaptation aux changements climatiques présente des caractéristiques uniques qui le distinguent de tous les autres mécanismes internationaux de financement.

Selon lui, il s’agit d’’’une approche originale de la coopération internationale destinée à relever les nouveaux défis de l’adaptation aux changements climatiques’’.

D’après lui, le fonds offre la possibilité d’un accès direct à des ressources financières pour les pays en développement vulnérables.

Parlant du choix porté sur le CSE comme une entité nationale de mise en œuvre, le directeur de l’Environnement a expliqué que, lors de la 9-ème réunion tenue à Bonn (Allemagne), les 23 et 25 mars 2010, le Conseil d’administration du Fonds a pris la décision d’accréditer trois premières agences pour gérer des subventions provenant du Fonds.

‘’ C’est dans ce groupe d’entités de mise en œuvre accréditées que figure le Centre de suivi écologique (CSE) du Sénégal, qui est une entité nationale habilitée à proposer directement au conseil des projets d’adaptation et à recevoir les fonds directement de celui-ci’’, a expliqué Cheikh Ndiaye Sylla.

SBS/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 826 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance