Recherche

CHANGEMENTS CLIMATIQUES ET VULNÉRABILITÉS URBAINES EN AFRIQUE L’Acca lance un programme continental

Le Centre de recherches pour le développement international (Crdi) avec les programmes d’Adaptation aux changements climatiques en Afrique (Acca) et Pauvreté urbaine et environnement (Pure), ont décidé d’unir leurs forces pour lancer un programme continental sur les changements climatiques et les vulnérabilités urbaines. L’atelier de développement de ce programme, qui a réuni différentes nationalités, a démarré hier mardi 21 avril à Dakar. Il prend fin vendredi avec une visite de terrain à Yeumbeul.



Différentes nationalités ont répondu présent à la session inaugurale du projet lancé par le programme Adaptation aux changements climatiques en Afrique (Acca), conjointement financé par le Centre de recherches pour le développement international (Crdi). Ce programme lancé au cours d’un atelier qui a démarré hier mardi 21 avril et ce jusqu’au vendredi à Dakar, devrait s’étendre sur 3 ans.

Le programme Acca vise à renforcer la capacité des pays d’Afrique à s’adapter aux changements climatiques de manière à profiter aux plus vulnérables. En vue de réduire la vulnérabilité au climat en Afrique, le programme Acca a défini quatre objectifs. À savoir, renforcer la capacité des chercheurs, des professionnels et des décideurs africains à contribuer à l’adaptation aux changements climatiques, favoriser l’adaptation au sein des collectivités locales. Il y a aussi la création d’une meilleure compréhension des résultats obtenus, et la fourniture aux concepteurs de politiques un savoir scientifique de bonne qualité .

Ainsi, le programme compte réaliser ces objectifs en soutenant trois grands domaines d’activité dont la recherche action participative, soutenue en vue de satisfaire les besoins des collectivités africaines. Le programme préconise également les communications et les activités de réseautage qui vont soutenir la mutualisation des connaissances sur l’adaptation. S’y ajoutent d’autres activités de soutien comme l’éducation et la formation.

Pour sa mise en œuvre, 10 équipes de recherche africaine ont été sélectionnées pour conduire les projets à travers l’Afrique. Le programme a envisagé de se concentrer sur des domaines thématiques tels que l’agriculture et l’élevage, la santé, la gestion de l’eau et de la zone côtière, la prévention. A cela s’ajoutent la gestion des catastrophes naturelles en milieu urbain et des questions sur l’énergie .

Pour cela, Henri Mathieu Lo, représentant le Crdi au bureau de Dakar, a suggéré la « planification et la bonne gouvernance urbaine dont les impacts sont visibles aussi bien pour le changement climatique que pour la variabilité ». Selon lui « il est question d’aménagement du territoire . La recrudescence des inondations, la recrudescence des problèmes de santé avec des maladies liées à la température mais aussi dues aux effets secondaires tels que la malnutrition » ont des rapports avec les changements climatiques.

Et M. Lo de prévenir que si jamais rien n’est fait « il risque d’y avoir un lourd impact tant en santé qu’en économie. Les couches défavorisés sont les plus vulnérables car ils n’ont pas d’alternatives. Ces populations ne disposent pas de moyens nécessaires. Je parle de moyens financiers mais aussi d’information en référence à leur taux d’analphabétisme élevé » a-t-il fait remarquer

Le programme de l’Acca est une démarche conjointe du Centre de recherches pour le développement international (Crdi), organisme canadien, et du Department for International Development (Dfid) du Royaume-Uni. Il encourage également les autres bailleurs de fonds et organisations intéressées.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1875 fois
Développement durable


Commentaires articles

1.Posté par TRAORE AMIDOU le 03/09/2009 09:52
Je suis Monsieur Amidou TRAORE Chef Section Conventions Internationales et Mesures Juridiques au Secrétariat Technique Premanent du Cadre Institutionnel de la Gestion des Questions Environnementales au Mali.
Je suis réellement passionné par les thèmes que vous abordés qui rentrent en droite ligne avoir nos missions. Pour ce faire, je souhaite collaborer avec le programme notamment par la réception des rapports, la participation aux rencontres intiées et aussi si disponibilité existe, être appuyer pour ma participation à la CoP à Copenhague.

Merci de réagir

Amidou TRAORE
Mali

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance