Recherche

Bon déroulement des travaux d’extension du réseau d'eau de Sinthiou Malème, malgré quelques réserves



Sinthiou Malème, 2 jan (APS) - Les travaux d’extension du réseau d’adduction d’eau de la communauté rurale de Sinthiou Malème (Tambacounda, est), lancés en février dernier, se sont bien déroulés, hormis quelques réserves liées à la finition de la maçonnerie ou d’autres détails ayant trait à la plomberie, a indiqué jeudi Omar Dème, chef de la division régionale de l’hydraulique de Tambacounda.

Les travaux de ce projet d’adduction d’eau potable consistaient à étendre le réseau existant sur cinq kilomètres et approvisionner en eau trois quartiers du village d’environ 6.000 habitants.

Financé à hauteur de 43, 2 millions de francs CFA par l’Institut de coopération pour le développement (ICD-Afrique), en collaboration avec deux ONG belges et d’autres partenaires français, ce projet d’une durée d’un an, consistait à réaliser 5.000 mètres de tuyautage, cinq bornes-fontaines, au profit des populations des quartiers d’Amanatoulaye, Forage Extension et Guinaw Rail.

Ce montant devait être revu à la hausse avec l’arrivée de nouveaux partenaires, avait relevé le chef d’antenne d’ICD-Afrique à Tambacounda Bakary Sidiké Sangaré, lors du lancement des travaux.

‘’A l’issue du tour qui a été effectué, on a vu que les travaux se sont bien déroulés, à part quelques réserves’’, lesquelles ont été consignées dans un procès-verbal, a dit Omar Dème au terme d’une mission de réception provisoire.

La mission composée du nouveau sous-préfet de Koussanar, Ndary Dème, du chef de la division régionale de l’hydraulique, Omar Dème, du président de la communauté rurale de Sinthiou Malème, Massar Diop, en plus d’élus et de représentants de services techniques, a visité le nouveau forage réalisé par la JICA, les cinq bornes-fontaines et deux latrines publiques sur les dix que devait réaliser le projet dans son volet assainissement.

Le chef d’antenne d’ICD-Afrique à Tambacounda Bakary Sidiké Sangaré était aussi présent, ainsi que l’entrepreneur chargé de la réalisation des ouvrages.

L’entreprise dispose d’un délai d’un mois pour ‘’lever les réserves’’ au niveau de la maçonnerie des cinq bornes-fontaines, a dit Omar Dème. Il s’agira, entre autres, de corriger le dosage du ciment pour les dalles de couverture des regards dont certaines commencent à s’émietter, ou encore de la mauvaise position d’une conduite.

Il a cependant noté que les travaux de densification du réseau, qui constituaient l’essentiel du travail, ont été réalisés avec succès.

Ce qui permettra, selon lui, d’approvisionner en eau les deux tiers de la population du village. ‘’D’ici cinq à dix ans, il ne va pas se poser un problème de saturation de réseau’’, s’est-il réjoui.

M. Dème a, toutefois, souligné à l’intention des gestionnaires du forage la nécessité de suivre les procédures régulières en matière de branchement, pour éviter d’affaiblir la pression, du fait de branchements anarchiques. ‘’La force d’un réseau, c’est sa pression’’, a-t-il rappelé.

Déplorant la mauvaise conduite des travaux de finition, Ndary Dème, nouveau sous-préfet de Koussanar dont dépend la communauté rurale de Sinthiou Malème, a pour sa part insisté sur la nécessité, à l’avenir, de respecter la réglementation en matière d’appel d’offres, qui favorise la concurrence, gage d’une bonne qualité des travaux.

Il faisait cette remarque après la confirmation du chef d’antenne d’ICD-Afrique, de l’inexistence d’appel d’offres pour sélectionner l’entrepreneur ayant exécuté les travaux de ce projet.

Il n’y a pas eu d’appel d’offres, l’ONG préférant travailler avec un entrepreneur avec lequel il a collaboré depuis 2005, une façon de promouvoir une entreprise locale et de donner un coup de pouce à l’emploi des jeunes, a expliqué le chef de l'antenne régionale de l’ICD-Afrique.

M. Sangaré a, par ailleurs, révélé que l’ICD est en pourparlers avec des partenaires pour un projet d’extension de réseau portant sur 35 kilomètres dans le village de Koussanar et environs. ‘’Si tout se concrétise d’ici mai, on va démarrer’’, a-t-il dit.

ADI/ASG


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 89 fois
Eau et Assainissement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance