Recherche

Berlin débloque six milliards FCFA pour booster le microcrédit rural



Saint-Louis, 24 fév (APS) - Un projet de mobile banking de six milliards de francs CFA de la coopération allemande est en phase d’installation à Saint-Louis, afin de favoriser le financement des activités rurales, a révélé le directeur d’Access Finance au cours d’un panel organisé jeudi à l’Université Gaston Berger (UGB).

Cette institution va pallier l’insuffisance de financement notée en faveur des zones rurales au cours de ce panel où il a été signalé une inadéquation entre les besoins de ce secteur et les méthodes des systèmes financiers décentralisés (SFD).

Ces dernières accordent ‘’des financements dans le court terme alors que le monde rural dont les activités agricoles sont saisonnières a des besoins à long terme’’, a déploré, au cours de ce panel, Mouhamed Lamine Yade enseignant à l’UGB.

‘’Le secteur tertiaire s’accapare de l’essentiel des financements du secteur bancaire’’ qui, selon lui, ‘’contribue faiblement à l’économie nationale avec 14 pour cent en 2000, contre 77 pour cent par exemple au Maroc’’.

‘’Outre la faiblesse des sommes allouées au secteur primaire porteur de développement dans nos pays’’, a dit M. Yade, relevant ‘’le coût très élevé’’ du crédit.

Il a affirmé que la marge d’intérêt est de 9% (en UEMOA) en 2008 contre 8% (en Afrique), 4 % (au Nigeria, en Afrique du Sud et en France) et 5% à l’échelle mondiale.

Ce panel a révélé ‘’la bonne santé’’ des institutions de microfinance dont la situation globale montre une progression fulgurante avec une augmentation des membres clients qui sont passés entre le 31 décembre 2007 et le 31 décembre 2019 de 943.595 à 1.207.095.

A la même période, l’encours de crédits pour ces institutions est passé de 111 milliards à 140,53 milliards pour un total actif respectif de 168,700 milliards de francs à 257,75 milliards, selon un document remis à la presse.

Le même texte classe la région de Dakar au premier rang concernant le taux de pénétration par population active avec 20,41 %, suivie de Ziguinchor (19,70%) et Thiès (12,70%).

Les principaux bailleurs de ce secteur sont, selon ce document, l’Allemagne qui a déjà injecté depuis l’année 2008, une somme globale de 15,405 milliards à travers la KFW pour le plan d’action stratégique, la Belgique pour 5,56 milliards, le Canada (2,22 milliards) et le Fonds d’équipement des nations unies à hauteur de 1,75 milliard de francs.

AMD/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1100 fois
MICRO-FINANCE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance