Recherche

Bakel : Les élus locaux à l’école de la gestion de l’environnement



Les élus locaux de Bakel ont vu leurs capacités renforcées pour un plein exercice des compétences qui leur sont transférées en matière d’environnement et de gestion des ressources naturelles. C’était à l’occasion d’un atelier de formation qui s’est terminé hier.

(Correspondance) - Les élus locaux du département de Bakel, viennent de bénéficier, du 21 au 23 juillet dernier, un atelier de formation axé notamment sur la gestion de l’environnement et des ressources naturelles. Il s’agit d’une session de formation qui entre dans le cadre de la mission d’appui aux collectivités locales, initiée par l’Union des associations des élus locaux (Uael) à travers son bras technique, la Cellule d’appui aux élus locaux (Cael). Outre les élus locaux, des représentants de la société civile, des autorités administratives, des services techniques de l’Etat ont été impliqués dans les travaux de l’atelier. L’idée est de favoriser des échanges constructifs entre acteurs sur la gestion de la compétence transférée en matière d’environnement et de gestion des ressources naturelles. Cette formation vise à renforcer les capacités des élus locaux pour un exercice plein des compétences qui leur sont transférées en matière d’environnement et de gestion des ressources naturelles pour un développement durable.

A Bakel, le programme de formation a porté sur deux modules, à savoir l’exercice de la compétence transférée en matière d’environnement et gestion des ressources naturelles par les collectivités locales et l’articulation entre gestion de l’environnement et développement durable. Cette formation financée par la coopération hollandaise permettra aux trois ordres de collectivités locales bénéficiaires d’avoir une meilleure compréhension du cadre juridique et institutionnel qui, selon les initiateurs, organise l’exercice de la compétence transférée en matière de gestion de l’environnement et des ressources naturelles. De même qu’ils seront suffisamment sensibilisés sur la nécessité de prendre en compte l’environnement dans la réalisation des projets communautaires. Cet atelier a également comme enjeux de montrer le rôle et la responsabilité des différents acteurs dans la gestion des questions environnementales et des ressources naturelles, de susciter une forte demande des collectivités sur l’accès aux ressources provenant de l’exploitation de la forêt. Il a aussi permis de jeter les jalons d’un partenariat pour un développement durable.

Cette formation de Bakel, aminée par le cabinet Cogemap a, en plus des élus, enregistré une soixante de participants dont des agents de l’Ard, des Eaux et Forêts, des Assistants communautaires, entre autres acteurs de développement à la base.

Wal Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 575 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance