Recherche

BOOSTER LA CHAINE DE VALEUR ARACHIDE AU SENEGAL UN PRET ADDITIONNEL DE LA BM DE PRES DE 13 MILLIARDS DE FRANCS CFA



Le Ministre de l’économie, des finances et du plan, Amadou Ba et la directrice des opérations de la Banque Mondiale au Sénégal, Louise Cord, ont signé, hier, mardi 28 juin, un accord de prêt additionnel. D’un montant total de 12 milliards 70 millions de francs Cfa, ce financement va permettre d’améliorer la productivité et la compétitivité du secteur agricole.

Le gouvernement du Sénégal et la Banque Mondiale ont procédé hier, mardi 28 juin, à la Signature de l’accord de crédit du financement additionnel au Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP-2A). A travers ce financement additionnel de 20 millions de dollars, soit environ 12 milliards de FCFA, le Groupe de la Banque mondiale compte soutenir le Gouvernement du Sénégal pour améliorer la productivité et la compétitivité du secteur et la mise en œuvre réussie d'un processus complexe de restructuration et de reprivatisation pour la sélection de nouveaux investisseurs stratégiques pour la Suneor.

Selon la directrice des opérations de la Banque Mondiale au Sénégal, Louise Cord, ce financement additionnel permettra d’atteindre au moins quatre objectifs majeurs. Il s’agit d’abord du renforcement du système national de production et de commercialisation des semences certifiées d’arachide qui sera totalement basé sur la transparence, le ciblage et l’efficience dans l’acquisition et la distribution de 40 000 tonnes de semences certifiées d’arachide en utilisant la plateforme électronique (E-bon). Le second objectif, est d’appuyer le Sénégal pour assurer une restructuration et une reprivatisation de la Suneor à travers l’élaboration d’un contrat de performance Gouvernement – Suneor pour la phase transitoire.

Le troisième objectif visé est l’élaboration d’une nouvelle stratégie de politique de développement de la chaîne de valeur arachide, des études pour la préparation d’une stratégie à long terme soutenue par un programme d’investissement pour la restructuration et la diversification économique du bassin arachidier qui sera financé par la Banque mondiale.

Enfin, ce crédit permettra, poursuit-elle, de contribuer au financement du recensement des entreprises agricoles, incluant les organisations et coopératives agricoles, comme partie intégrante du recensement général des entreprises sénégalaises.

LA BM A RESPECTE 91% DE SES ENGAGEMENTS POUR LE PSE

De son côté, Ministre de l’économie , des finances et du plan Amadou Ba a fait savoir que cet accord qui est le 28ème du genre, conclu avec la Banque Mondiale depuis la tenue du Groupe Consultatif pour le financement du Plan Sénégal Emergent (Pse), porte le volume de financement de la Banque Mondiale en appui au PSE à 456 milliards 329 millions francs CFA, ce qui représente 91% des engagements financiers du Groupe de la Banque mondiale au Groupe Consultatif.

Sud quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 174 fois
Projets et Programmes


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance