Recherche

BAMBEY /INAUGURATION DU FORAGE DE GOUYE DIOGOU Pape Diouf invite les bénéficiaires à une meilleure gestion des infrastructures



En inaugurant le week-end dernier le forage et l'école élémentaire de Gouye Diogou dans la communauté rurale de Ngogom, département de Bambey , le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Pape Diouf, a invité les bénéficiaires à une gestion efficiente de ces deux ouvrages . La coopération allemande, à travers l'ONG Eau pour tous Aide Afrique, a financé à hauteur de 180 millions FCFA le forage et à hauteur 79 millions FCFA l'école élémentaire . Les populations saluent la réalisation de ces ouvrages et demandent l'électrification de leur village pour faire fonctionner le forage et leur permettre de lutter contre les cas de vol de bétail.

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a procédé ce week–end à l’inauguration du forage  et de  l’école élémentaire de Gouye Diogou . Cet ouvrage hydraulique d’une capacité de 150 mètres cubes pour un  montant de prés de 180 millions 388 175 FCFA comprend un forage équipé d’un groupe électrogène , une électropompe  captant les calcaires  de l’éosen à une profondeur de 80 mn, une cabine de pompage , un logement pour le conducteur du forage et une clôture grillage de 50 m sur 50 m .

Ce forage comprend également  une station de puisage de charrettes assurant l’alimentation en eau de 6 villages  (Ngouye Diogou , Ndioufene , Mbakolly , Keur  Aliou Diouf . Palene , Keur Sanou , Keur Wagane et un château d’eau d’une capacité de 150 métres cube d’une hauteur de 75 m sur 15 m a été entièrement financé par la coopération allemande à travers  l’ONG  « Hilfe Fur Afrika Wassar FUR SENEGAL » .Franck, le représentant de la coopération allemande  se souvient  des corvées d’eau qui sévissaient au niveau de Gouye Diogou, il y a de cela 5 ans .

Lorsqu’on nous a posé cette préoccupation nous avons saisi le ministère allemand de la coopération  qui  a accepté de nous financer à hauteur de 75 %, a-t-il indiqué  .Les  populations locales estiment que la réalisation de ce forage est une vieille doléance qui vient d’être satisfaite . Les populations veulent accéder au réseau électrique à partir de Paléne distant d’un Km,  pour leur permettre de faire fonctionner leur forage mais surtout pour sécuriser leur bétail .

Pape Diouf a tout d’abord rappelé que  « depuis son accession à la magistrature suprême, Macky Sall, s’est engagé à travers le programme de développement économique et social  pour un Sénégal émergent, à satisfaire les besoins prioritaires en infrastructures socio économiques de base" .Il a magnifié le fait que "le gouvernement de la République fédérale d’Allemagne et l’Ong HILFE  FUR AFRIKA partage cette vision de du président de la République et la traduise par des réalisations" . L’ONG a également réalisé une école élémentaire pour un coût global de 79 millions FCFA avec un apport de la communauté rurale à hauteur 2 millions FCFA .

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement indique par ailleurs  que « ces investissements précieux sont en parfaite synergie avec les objectifs globaux que sont : Donner aux enfants des localités ciblées la chance d’aller à l’école et de participer ainsi à l’amélioration du taux de scolarisation; permettre aux populations ciblées d’avoir accès à l’eau potable sans devoir parcourir de longues distances; mais également doter les femmes de moyens  pouvant leur permettre d’entreprendre des activités génératrices de revenus et d’améliorer sensiblement leurs conditions de vie" .

Pape Diouf  a invité l’Asufor (association des usagers du forage et l’association des parents d’élèves) à s’investir au quotidien pour une gestion efficiente et durable  de ces  infrastructures. Il n’a pas manqué de féliciter son chef de cabinet Baboucar Ndiaye, par ailleurs Président du conseil rural de Ngogom, pour son engagement et sa disponibilité au service de la collectivité locale, mais surtout pour sa fidélité, de même que Abdourahmane Sall, le coordonnateur de l’ONG eau pour tous Aide pour l’Afrique. Il faut signaler que l’ONG a également réalisé le CEM de Ngascop pour un coût global de 78 millions F CFA et 13 millions d’équipement, l’école élémentaire de Goback dans la communauté rurale de Tocky Gare, le CEM Ndofongor dans la région de Fatick.

Ngogom veut faire de l'eau un vecteur de développement économique

Le conseil rural de Ngogom veut faire de l’eau un vecteur de développement économique à travers le  maraichage, l’élevage et l’agriculture. C’est en tout cas l’une des priorités du conseil rural de Ngogom . Baboucar Ndiaye indique que « avec cette eau, nous pensons que les femmes et les jeunes pourront mener des activités génératrices de revenus durant la saison sèche .Cultiver 3 mois et rester 9 mois sans rien faire ne profite pas aux paysans ".Baboucar Ndiaye se réjouit d’avoir atteint les Objectifs du millénaire pour le développement en matière d’accès à l'eau ."Quand nous prenons cette communauté rurale , il n’y avait que 11 villages qui avaient accès à l’eau potable, nous avons fait en sorte que tous les 41 villages de la communauté rurale ont accès à l’eau .

Les femmes ont plus de temps pour apprendre et pour s’adonner aux activités maraîchères .Nous avons atteint les Objectifs du millénaire pour le développement et nous  nous orientons vers le développement économique qui permet de fixer les jeunes et de fixer les femmes  dans leur terroir pour leur permettre de mener des activités génératrices de revenus", a-t-il martelé.

Adama NDIAYE
Sud Quotidien


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 240 fois
Eau et Assainissement


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance