Recherche

Appui au monde rural : L’Etat renouvelle le matériel agricole



Un important lot de matériel agricole a été réceptionné, hier, par le ministre de l’Agriculture, dans le cadre du programme d’équipement du monde rural pour une intensification de la production. Le matériel, d’une valeur totale de 600 millions de francs Cfa sera cédé aux paysans à des prix subventionnés.

L’option de l’Etat, c’est de moderniser l’agriculture. Et c’est confirmée hier, par la réception d’un important lot de matériel agricole par le ministre de l’Agriculture, Khadim Guèye, à la Société industrielle sénégalaise pour le matériel agricole et rural (Sismar) (région de Thiès). Produit par la Sismar sur commande de l’Etat, ce matériel est composé de 1500 houes occidentales, 400 houes sine, et 2000 semoirs. Sa valeur totale est de 600 millions de francs Cfa. Il servira à la culture attelée. Le matériel sera cédé aux producteurs à des prix fortement subventionnés, a assuré le ministre de l’Agriculture.

« Il y a deux types de matériels, notamment le matériel à traction animale et les motoculteurs», précise le ministre de l’Agriculture. C’est pour répondre à une forte demande exprimée par les producteurs pour l’acquisition d’équipement agricole que le gouvernement a relancé ce programme d’appui au monde rural. « Depuis 2003, le programme d’acquisition de ce petit matériel avait été arrêté. Suite à la très forte demande de l’ensemble des producteurs du pays, nous avons commencé un nouveau programme, cette année, qui va se poursuivre les années à venir pour que nous puissions équiper les petits producteurs », a indiqué Khadim Guèye.

Commande de motoculteurs multifonctionnels

Selon M. Guèye, plus de 4000 machines (semoirs et houes) seront mises à la disposition des producteurs cette année. Une commande a été aussi faite pour l’acquisition de motoculteurs multifonctionnels. Ces machines de dernière génération utilisant 4 à 5 semoirs sur une seule traction pourront permettre de semer jusqu’à 5 hectares par heure. « Actuellement, le programme est en cours avec des pays amis, nous espérons très bientôt recevoir les premiers tracteurs et pouvoir utiliser tout l’équipement qui va aller avec. Mais, d’ores et déjà, une commande est en cours en ce qui concerne les motoculteurs », révèle le ministre de l’Agriculture. Le programme entre dans le cadre de la Goana et vise à moderniser et augmenter davantage la production agricole lequel, à en croire le ministre, a déjà enregistré des avancées extrêmement importantes, notamment dans les domaines du riz, du maïs, et de l’arachide.

Ces dernières années, le Sénégal a dépassé le record de production d’un million de tonnes. Certes, tous les moyens ne sont pas encore réunis pour équiper en même temps l’ensemble des paysans au niveau national en motoculteurs, mais l’ambition du nouveau programme de trois ans est de permettre à chaque petit producteur de renouveler ou d’acquérir son matériel agricole. « Cette année, nous avons démarré et nous allons poursuivre l’année prochaine et permettre aux paysans de se regrouper pour avoir un tracteur et pouvoir cultiver de grandes surfaces », promet Khadim Guèye.

De l’avis de Ibra Seck, un responsable de la Sismar, le programme permettra d’aller avec l’évolution. Dans cette perspective, sa société a développé différents types de matériels agricoles qui tiennent compte de l’évolution des variétés culturales au Sénégal. C’est aussi, selon le directeur de la Sismar, Moussa Guèye, un moyen de faire travailler les jeunes car un programme agricole génère près de 500 emplois.

Adama MBODJ
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 925 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance