Recherche

Agriculture, énergie, gouvernance : Macky Sall veut une accélération des actions



Dakar, 30 oct (APS) – Le président de la République Macky Sall a appelé, mercredi, son gouvernement au travail et à la mise en place de mécanismes permettant d’accélérer les procédures pour l’atteinte des objectifs fixés dans divers domaines et cultiver une gestion axée sur les résultats.

‘’Les actions doivent être accélérées et les efforts renforcés’’, a martelé le président Sall qui lisait le document final contenant les différentes recommandations d'un conseil présidentiel sur les politiques publiques.

Cette rencontre, qui est la deuxième du genre, était axée sur le suivi des résultats pilotes de la Stratégie nationale de développement économique et social et du suivi des programmes nationaux (SNDES/SPN). Elle a réuni au palais de la République, outre M. Sall, le Premier ministre Aminata Touré, plusieurs membres du gouvernement, des experts, des partenaires techniques et financiers, entre autres participants.

Ce rendez-vous sur les politiques publiques est consacré aux secteurs de l'énergie, des inondations et de la gestion des catastrophes, ainsi que de la protection sociale, de l'agriculture et de la gouvernance.

‘’Il faut accélérer l’élaboration des textes règlementaires, étudier et mettre en œuvre des modalités adéquates pour accélérer les suivis et l’exécution des budgets ‘’, a insisté le chef de l’Etat, tout en dégageant des pistes de travail.

‘’Il faut désigner, pour chaque secteur pilote, un point focal qui sera chargé du suivi du plan d’actions et renforcer la collaboration étroite intersectorielle à travers des réunions de travail mensuelles entre les points focaux, afin de lever les contraintes rencontrées’’, a indiqué le président Sall.

Il a invité les uns et les autres à trouver des solutions à la question lancinante des procédures dans les passations des marchés publics.

Dans le domaine énergétique, le chef de l’Etat invite la Société nationale d’électricité (SENELEC) à accélérer ses efforts de réorganisation du secteur.

‘’La SENELEC doit réduire les délais de négociations avec les producteurs indépendants et mettre en place un modèle-type de négociation en relation avec la Commission de régulation du secteur de l’électricité et les services des impôts pour les aspects liés à la fiscalité’’, a-t-il dit.

Il s’agira aussi, pour la SENELEC, a-t-il poursuivi, de faire le point sur l’exécution des crédits accordés par le gouvernement indien, dans le cadre de l’électrification rurale et de hâter la mise en œuvre des différents programmes.

Macky Sall a par ailleurs annoncé la tenue d’un conseil présidentiel sur l’agriculture et la sécurité alimentaire au courant du mois de novembre. ‘’Il faut aussi repenser le système de financement de notre agriculture et la maitrise des statistiques agricoles. Les efforts doivent être renforcés notamment l’augmentation des quantités de semences certifiées sans pour autant avoir la prétention de faire 100% de semences certifiées’’, préconisé M. Sall.

Dans le secteur de la gouvernance, le chef de l'Etat a rapporté les enjeux au rapport annuel de la Cour des comptes sur la gouvernance attendue à la mi-novembre.

MTN/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 44 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance