Recherche

Agriculture durable : Un Sénégalais primé par la Banque mondiale



Development Marketplace est un programme compétitif de dons qui identifie et finance des projets innovants susceptibles d’avoir un impact considérable et transposable ailleurs. Le projet de notre compatriote Saïdou Dia fait partie des 22 primés de la compétition, sur une centaine de finalistes.

L’édition 2008 de Development Marketplace est commanditée par la Banque mondiale, le Fonds pour l’environnement mondial (Fem), la Société financière internationale (Ifc), la Fondation Bill et Melinda Gates et le Gtz. Ainsi, du 24 au 26 septembre de cette année, cent finalistes ont été invités à présenter leurs projets novateurs sur le thème de l’agriculture durable à Washington, rapporte le site de la Banque mondiale. Ces finalistes ont été retenus sur les 1 800 candidats, suite à une ‘évaluation rigoureuse’ des candidatures effectuées par les experts de la Banque mondiale. Plus de 4 millions de dollars ont été attribués aux 22 projets gagnants dont les lauréats sont originaires de 16 pays. Le continent africain était représenté par 35 candidatures. Pour sa part, l’Afrique subsaharienne a obtenu cinq prix d’une valeur de 200 000 dollars à l’issue du concours 2008 du Development Marketplace. Les prix ont été attribués à des projets réalisés au Sénégal, en Ouganda, au Nigéria et en Tanzanie. L’Ethiopie a également remporté un prix récompensant une initiative menée conjointement avec quatre pays d’Amérique latine. Les idées innovantes soumises par les candidats africains couvraient les trois thèmes choisis pour le concours de cette année : relier les petits exploitants agricoles aux marchés des facteurs et des produits ; améliorer l’accès à la terre et les régimes fonciers au profit des pauvres et promouvoir l’agriculture écologiquement viable pour lutter contre les problèmes relatifs au changement climatique et à la biodiversité. L’un des 22 lauréats, le Sénégalais Saidou Dia est primé pour son projet de moteur hors-bord à biocarburant produit localement, également appelé Mission Goorgorlou. Le projet venu du Sénégal aidera les agriculteurs et les pêcheurs de 40 communautés à produire leur propre biodiésel au moyen d’une méthode de transmission d’énergie fonctionnant à l’huile de graines non raffinée provenant directement de la presse à froid. Ce qui leur permettra de réduire leurs coûts de production. ‘Je suis très heureux de recevoir ce don, mais en même temps, j’appréhende toute la difficulté qui s’attache à la réalisation de mon projet’, a déclaré le Sénégalais Saïdou Ba sur le site de la Banque mondiale. ‘La tâche ne sera pas facile’, reconnaît-il.

Les autres lauréats africains ont fait des propositions sur l’Utilisation des résidus de manioc pour l’élevage des chèvres (Nigéria), la Production de biocarburant à partir de noix locales non comestibles (Tanzanie), le Refroidisseur à lait à base d’énergies renouvelables pour les petits exploitants de laiteries (Ouganda), le Système de localisation électronique reliant les producteurs de café aux marchés (projet multinational avec l’Ethiopie).

La Région Amérique latine et Caraïbes a obtenu le plus grand nombre de lauréats (huit au total) suivie de la région Asie de l’Est et Pacifique avec six lauréats, puis l’Afrique subsaharienne avec ses 5 lauréats et l’Asie du Sud qui s’est vu attribuer trois prix. Le Cambodge, l’Equateur, le Mexique, l’Inde, le Viêt Nam et le Brésil comptent chacun deux projets. ‘A l’heure où la communauté mondiale fait face à la hausse des prix des denrées alimentaires, il faut saisir cette occasion pour mettre en avant le genre de pensée créative qui peut donner des résultats tangibles pour les producteurs agricoles luttant contre la pauvreté dans les milieux ruraux’, commente la vice-présidente chargée du développement durable à la Banque mondiale, Katherine Sienna. ‘L’innovation, la prise de risques et la détermination ont toujours été des éléments essentiels au progrès’, déclare pour sa part, Farida Khambata, vice-présidente de l’Ifc pour l’Asie, l’Amérique latine et les industries manufacturières mondiales, aux lauréats lors de la cérémonie de remise de prix.. ‘La Société financière internationale est fière de soutenir ce concours qui se veut une manière de nourrir et d’encourager l’essor d’idées audacieuses permettant d’offrir de nouvelles opportunités aux petits agriculteurs et à la population rurale’, poursuit-elle.

Par ailleurs, les dons du Development Marketplace servent de capitaux de lancement. Ceux-ci permettent aux projets qui ont été primés d’être étendus ou transposés ailleurs et de gagner des prix prestigieux dans la sphère de l’entreprenariat social. Pump Aid, un projet qui a obtenu un don de 120 000 dollars en 2006, a réussi à obtenir 25 millions de dollars de financement supplémentaire pour étendre les services d’eau potable et d’assainissement, de manière à desservir 8 millions de personnes au Zimbabwe et au Malawi au cours des cinq prochaines années.

Depuis 1998, Development Marketplace a accordé plus de 46 millions de dollars à des initiatives retenues dans le cadre de compétitions mondiales et régionales.

Wal Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1249 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance