Recherche

Abdoul Mbaye : ''Nous allons faire de l’agriculture un moteur de développement''



Dakar, 17 sept (APS) -Le gouvernement sénégalais envisage de faire de l’agriculture ''un moteur de développement'', afin de prévenir l’insécurité alimentaire, a indiqué lundi à Dakar, le Premier ministre Abdoul Mbaye.

‘’Nous allons faire de l’agriculture un moteur de développement durable afin de prévenir l’insécurité alimentaire. Nous allons aussi essayer de faire en sorte que la faim et la malnutrition soient derrière nous’’, a-t-il dit.

Abdoul Mbaye s’exprimait lors d’une remise symbolique de don de 8.800 tonnes de riz offert par le Brésil pour assister plus de 700.000 personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire.

Le Brésil et l’Union européenne (UE), à travers sa Direction générale pour l’aide humanitaire et la protection (ECHO) ont mis à la disposition du Programme alimentaire mondial (PAM) 8.800 tonnes de riz pour répondre à l'appel l’aide lancé par le gouvernement du Sénégal.

‘’Nous saluons l’effort exceptionnel du Brésil en faveur de notre pays et nous osons espérer réduire cette dépendance tout en faisant face aux aléas climatiques, sources de sécheresse ou de mauvaise production agricole’’, a soutenu le Premier ministre.

‘’Le don s’inscrit dans le souhait du Brésil d’universaliser la lutte contre la faim comme donnée fondamentale de la mise en place du développement durable des peuples’’, a indiqué pour sa part, Marie Elisa de Luna, ambassadrice du Brésil au Sénégal.

‘’L’UE s’est félicitée de cette coopération triangulaire entre le Brésil et le Sénégal qui permet de venir en aide concrètement et rapidement aux populations affectées par la crise alimentaire’’, estimé Dominique Dellicour, chef de délégation, ambassadeur de l’UE au Sénégal.

Selon Mme Dellicour, cet effort s’ajoute aux actions entreprises depuis avril dernier par l’UE pour assurer les besoins alimentaires de groupes cibles pendant toute la période de soudure au Sénégal.

‘’L’UE s’est fortement impliquée pour répondre à la crise alimentaire dans tous les pays du Sahel et a mobilisé un montant de 337 millions d’euros, soit près de 221 milliards de francs CFA’’, a soutenu Mme Dellicour.

Le gouvernement du Sénégal avait désigné le PAM comme leader opérationnel pour la mise à disposition des vivres de soudure dans le cadre de la réponse à la crise alimentaire et nutritionnelle.

SDI/AD



Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 479 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance