Recherche

APPUI AUX SECTEURS DE L’ELECTRICITE ET DES TRANSPORTS LA BOAD ACCORDE AU SENEGAL UN PRET DE PLUS 33 MILLIARDS DE F CFA



Le gouvernement du Sénégal et la Banque ouest-africaine de développement (Boad) ont procédé hier, vendredi 25 mars, à la signature de deux accords de financement pour un montant cumulé de 33 milliards 400 mille francs Cfa. Il s’agit, d’une part, de l’accord de prêt pour le Projet régional d’interconnexion des réseaux électriques des Etats membres de l’Organisation de Mise en Valeur du fleuve Gambie (Omvg) portant sur un montant de 13 milliards 400 mille FCfa et, d’autre part, de l’accord de prêt relatif au Programme prioritaire de désenclavement du Sénégal Phase 1 pour un montant de 20 milliards F Cfa.

33 milliards 400 mille francs Cfa, c’est le montant cumulé des deux accords de prêt signés hier, vendredi 25 mars par le gouvernement du Sénégal et la Banque ouest-africaine de développement (Boad). Il s’agit d’une part, de l’accord de prêt pour le Projet régional d’interconnexion des réseaux électriques des Etats membres de l’Organisation de mise en valeur du fleuve Gambie (Omvg) portant sur un montant de 13 milliards 400 mille FCFA et, d’autre part, de l’accord de prêt relatif au Programme prioritaire de désenclavement du Sénégal Phase 1 pour un montant de 20 milliards FCfA.

« Le Projet régional d’interconnexion des réseaux électriques des Etats membres de l’Omvg) vise la construction de 1677 km de lignes haute tension 225 kV (kilovolts) destinées au transport de courant électrique, la construction des barrages hydroélectriques de Sambangalou à Kédougou et de Kaléta en République de Guinée, et l’alimentation des foyers de consommation en Gambie, en Guinée, en Guinée Bissau et au Sénégal. Il intègre aussi la réalisation de 15 postes de transformation haute tension et moyenne tension ainsi que l’installation de deux dispatchings pour la conduite centralisée du réseau interconnecté », a fait savoir le ministre de l’Economie, des finances et du plan Amadou Ba.

Selon lui, ce projet qui est un volet du Programme Energie de l’Omvg, va permettre de bâtir un véritable marché régional de l’électricité et de renforcer ainsi l’intégration et la coopération régionales, notamment grâce à un système performant d’échanges d’énergie. « Spécifiquement, il s’agira pour le Gouvernement du Sénégal d’injecter 109 MW (mégawatts) supplémentaires dans le réseau de distribution de la Senelec. Ce qui, à terme, permettra de baisser sensiblement les coûts de production de l’entreprise et de favoriser un plus grand accès des populations à l’électricité, surtout en milieu rural », laisse-t-il entendre. Avant d’ajouter que le deuxième projet intervient dans le domaine des Infrastructures et Services de Transport. Il s’agit, a-t-il dit, du Programme prioritaire de désenclavement du Sénégal Phase 1 qui a pour objet d’une part, l’aménagement et le bitumage de la route Kédougou-Salémata sur 85 km et la construction de 168 km de voies de désenclavement de l’île à Morphil.

Le ministre Amadou Ba a précisé par ailleurs que ce programme, en plus de renforcer les échanges avec la Guinée, permettra d’améliorer la circulation dans ces zones d’impact où les temps de parcours seront réduits d’environ 50%, de baisser les coûts d’exploitation des véhicules de 20% dès la première année de mise en service, de diminuer jusqu’à 20% le nombre d’accidents et d’assurer la continuité territoriale avec l’île à Morphil. Les accords de prêt de ces deux projets pour un montant cumulé de 33 milliards 400 millions FCFA portent les apports financiers de la Banque ouest-africaine de développement (Boad) sous le magistère du président de la République Macky Sall, à 158 924 000 000 F Cfa.


Ndeye Aminata CISSE
Sud quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 44 fois
Projets et Programmes


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 6
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance