Recherche

70 tables de traitement d’huile artisanale seront installées dans six régions (ANCAR)



Mbour, 6 jan (APS) - Au total 70 tables de traitement d'huile artisanale d'arachide seront installées sur une durée de deux ans dans six régions du Sénégal et une cinquantaine de communautés rurales, annonce l’Agence nationale de conseil agricole et rural (ANCAR), dans un document transmis à l’APS.

Ce ce projet est coordonné par l’ANCAR, en partenariat avec l’Institut de technologie alimentaire (ITA), qui compte implanter ces tables grâce à un financement de 210 millions de francs de la Banque mondiale, précise la même source..

Louga, de Diourbel, de Fatick, de Kaolack, de Kaffrine et de Thiès sont les régions bénéficiaires de ce projet qui concerne également une quarantaine de communautés rurales. C’est un projet qui entre dans la phase II du Programme d’amélioration de la productivité en Afrique de l’Ouest (FRA/WAAPPA II) de la Banque mondiale.

L’objectif global de ce projet est d’’’améliorer’’ la filière transformation artisanale de l’arachide ‘’pour augmenter les revenus des producteurs par la production d’une huile de meilleure qualité à valeur marchande plus élevée et protéger les consommateurs des problèmes liés à la consommation de produits contaminés par l’aflatoxine’’.

Selon Abdoulaye Coumé de l’ANCAR, signataire de ce document, chaque table de traitement installée bénéficie de 25 kg d’attapulgite, une trousse à outils d’entretien par unité, des outils de sécurité et d’hygiène.

Chaque table aura également des sacs, des gants, des masques, des blouses, des bonnets, des cuves fermées pour déchets, un lot de 50 bouteilles d’emballages avec étiquettes imprimées, une fourniture de 50 litres de ‘’Seggal’’, deux lots de rechange.

Selon M. Coumé, chaque unité bénéficiera de l’accès d’autorisation FRA pour les produits traités de groupement modèles et analyses de qualité, pour accompagner les tables. Les anciennes tables bénéficieront aussi d’un appui après enquêtes sur leur fonctionnement, ainsi qu’un autre appui à la mise en place de centrales d’achat pour faciliter la commercialisation des produits traités.

‘’Tout cela a pour objectifs, entre autres, d’assurer une pérennisation de l’activité et suivre les bénéficiaires, en mettant en œuvre un plan de communication’’, précise le même document.


ADE/AD


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 103 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance