Recherche

500 acteurs du monde rural attendus au forum sur la sécurité alimentaire



Linguère, 15 nov (APS) – Plus de 500 acteurs du monde rural se retrouveront du 29 novembre au 1-er décembre prochain au Centre international du commerce extérieur (CICES) de Dakar, pour débattre des voies et moyens de résoudre la question de la sécurité alimentaire, a indiqué ce week-end à Linguère, un responsable de la Fédération des ONG du Sénégal (FONGS).

A cette occasion, quelque 500 personnes échangeront sur le thème : ‘’Comment les exploitations familiales peuvent-elles nourrir le Sénégal ?’’, a indiqué Hamady Sy au cours d’une réunion d’information et de préparation du forum sous régional.

Ce forum, qui sera organisé par le Cadre national de concertation des ruraux (CNCR) et la FONGS, est une occasion pour les ruraux de prouver, à travers les exploitations familiales, qu’ils sont capables de nourrir le pays, a souligné M. Sy.

‘’Nous allons alors poser le débat sur la contribution actuelle et potentielle des exploitations familiales dans la satisfaction des besoins alimentaires des populations et dans la création de richesses’’, a ajouté le responsable de la FONGS, précisant que la cérémonie d’ouverture sera présidée par le ministre de l’Agriculture.

Selon lui, ce conclave se justifie par le souci de rendre visibles la place et la contribution des exploitations rurales pour la souveraineté alimentaire et celui d’alimenter le plaidoyer en faveur de l’agriculture familiale.

Il s’agira également de susciter des propositions de politique agricole et de développement rural qui seront portées par le mouvement paysan, a souligné M. Sy expliquant que trois messages clés seront alors délivrés devant les représentants d’organisations paysannes, de la société civile, de partenaires au développement, des services techniques, etc.

Les messages seront suivis de témoignages de paysans sénégalais et de la sous-région et alimenteront les débats sur les réelles capacités des exploitations familiales à contribuer à la nourriture et au développement économique et social, a ajouté le responsable de la FONGS.

Un comité technique travaille depuis février dernier pour la réussite du forum à côté d’un groupe de pilotage et d’orientation et de suivi.

Doté de nombreuses potentialités, le monde rural constitue une opportunité certaine pour gagner le pari de la sécurité alimentaire, a pour sa part rappelé le coordonnateur régional de la FONGS, Malick Sow.

Selon M. Sow, une revue des caractéristiques et réalisations d’un échantillon de 711 exploitations familiales de 70 villages de différentes régions a montré que 60% de la nourriture provient du monde rural et que 70% des exploitations assurent leur propre nourriture.

M. Sow, qui a retenu que le monde rural mérite respect et reconnaissance, a indiqué que les acteurs donneront, à l’issue de la rencontre du CICES, des propositions paysannes concrètes, une affirmation de leur vision et prendront des engagements pour relever le pari de la sécurité alimentaire.

Les quarante participants à la réunion préparatoire de la zone sylvo-pastorale ont pris l’engagement d’assurer une grande mobilisation et une participation effective à cette rencontre sous-régionale.

PON/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 12015 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance