Recherche

4,7 milliards de la BADEA pour l’alimentation du delta du Saloum en eau potable



Dakar, 22 avr (APS) – La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) a accordé au Sénégal un prêt d’un montant d’environ 4,7 milliards de FCFA pour contribuer au financement d’un projet d’accès à l’eau potable dans la région de delta du Saloum, a appris l’APS vendredi de source ministérielle.

L’accord de prêt a été paraphé le même jour par le ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie, Karim Wade, et le directeur général de la BADEA, Abdelaziz Khelef. M. Khelef est en visite au Sénégal dans le cadre d’un périple africain qui le mènera également au Togo et en Gambie.

Le projet a pour objectifs la fourniture d’eau potable en quantité afin de satisfaire les besoins de la zone concernée, la contribution à la réduction des maladies d’origine hydrique, l’amélioration de la santé publique ainsi que la promotion des activités économiques en vue de l’accroissement des revenus des populations et la réduction de l’exode rural.

Prenant la parole à cette occasion, le ministre d’Etat Karim Wade a salué la coopération qui lie le Sénégal à la BADEA qu’il a qualifiée de ‘’partenaire historique du Sénégal’’, rapportent ses services dans un communiqué.

Après avoir indiqué que cette banque ‘’est au cœur de notre politique de développement’’, M. Wade a salué ‘’le rôle que la BADEA n’a cessé de jouer pour le développement rural et l’amélioration des conditions de vie des Sénégalais dans le monde rural’’.

Pour Karim Wade, ‘’ce projet est extrêmement important (car), il va toucher plus de 70.000 personnes qui vont avoir accès à l’eau potable’’.

‘’Grâce à la BADEA et à un certains nombre d’autres acteurs, le Sénégal donne désormais la priorité à des investissements destinés à améliorer les conditions de vie des populations qui doivent avoir accès à l’électrification, à l’éducation, à la santé’’, a encore dit Karim Wade.

Le DG de la BADEA a pour sa part qualifié de ‘’très positif’’ le bilan de la coopération entre son institution et le Sénégal qui, selon lui, est le premier bénéficiaire des financements de la Banque en Afrique.

‘’Nous avons établi avec le Sénégal de relations efficaces grâce à la capacité des responsables sénégalais de monter des projets nous permettant d’arriver au niveau où nous sommes aujourd’hui’’, a déclaré Abdelaziz Khelef.

Le total des financements accordés par la BADEA au Sénégal (de 1975 au 31 mars 2011) s’élève à 242,22 millions de dollars US. L’agriculture, l’eau, l’assainissement et les infrastructures sont les principaux secteurs bénéficiaires des interventions de la BADEA au Sénégal.

BK

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 624 fois
Eau et Assainissement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance